Le Recrutement

Les adhérents du SGPF ont l’habitude de traiter des profils variés pour tout secteur d’activité, ce qui leur permet de comprendre rapidement les environnements professionnels et les cultures d’entreprise.

Il est important que le graphologue travaille de concert avec le recruteur, de manière à s’entendre sur les besoins et les exigences de celui-ci.

 

La graphologie s’inscrit ainsi comme un outil d’aide au recrutement.

Selon une étude, 93% des entreprises françaises l’utilisent pour le recrutement, dont 55% de façon systématique.

Après avoir préalablement analysé le profil de poste et dégagé les qualités et compétences requises, le graphologue effectue une analyse graphologique qui permet de :

Vérifier l’adéquation entre la personnalité du candidat et le profil souhaité.
– Connaître ses ressources personnelles.
– Évaluer sa capacité à s’intégrer dans une équipe.
– Définir son style de caractère.
– Faire émerger les différentes motivations.
– Participer à la validation du choix final.

La Loi Aubry du 31 décembre 1992, relative au recrutement et aux libertés individuelles, réglemente l‘usage des techniques d‘évaluation des candidats. La Norme AFNOR NF X50-767, destinée aux cabinets de conseil en recrutement, précise que la graphologie est reconnue comme un “outil d’évaluation” dès lors que le candidat est informé par le cabinet préalablement et que celui-ci a vérifié que le candidat est bien l’auteur de ses écrits.
L’implantation nationale du SGPF et le travail en partenariat de ses membres permet d’avoir un interlocuteur principal pour des recrutements sur la France entière.